• Le nouveau NPA : vers un Front Anticapitaliste ?

    Au congrès de 2015, les militants du NPA ont décidé majoritairement de rompre avec l’orientation de l’ancienne majorité, qui consistait dans des stratégies d’alliance sociale et électorale privilégiées avec le Front de Gauche. Va-t-il alors s’orienter vers la construction d’un Front Anticapitaliste ?

    Lors du 3ème congrès du NPA, une motion présentée par les « libertaires du NPA » et la tendance CLAIRE à été soumise au vote [1]. Nous n’avons pas encore les résultats de ce dernier. Cependant, il est probable, avec la mise en minorité du courant alors dominant jusque là, que le NPA s’oriente dans cette direction.

    Depuis longtemps, le NPA partage avec les communistes libertaires, et notamment AL, une pratique autogestionnaire des mouvements et une perspective de société autogestionnaire. La seule zone d’ombre réside dans la question de la transition à moyen terme. Si des divergences existent, notamment avec les P2, P4, et dans une moindre mesure la P3, concernant la question de l’Etat, elles ne sont pas insurmontables en termes de pratiques de lutte et de propagande immédiate. De plus, la P5, portée par la Tendance CLAIRE (TC), constitue un point d’appui indéniable pour la construction d’une convergence révolutionnaire solide et durable.

    Soulignons aussi que la mise à distance du Front de Gauche, et l’affirmation d’une analyse marxienne de la crise par les plateformes 2,3, 4, et 5 sont de bonne augure. Elles permettent une alliance véritablement anticapitaliste, rompant clairement avec les positionnements antilibéraux et ne se résumant donc pas à une simple logique mouvementiste.

    Reste encore à clarifier la question de l’écologie et de la décroissance. Si la P5 (TC), témoigne d’un certain intérêt pour cette thématique, les P2, 3 et 4 l’ignorent encore ou n’en traitent pas sérieusement. Il y a donc un travail à poursuivre à ce niveau.

    En définitive, la réorientation du NPA est une bonne chose. Reste maintenant à savoir comment les convergences se construiront sur le terrain dans les différentes localités.

    [1] Un acte unitaire de bon sens : construire un Front Anticapitaliste

    Visiblement, cette motion a été largement rejetée par le NPA. Nous essayons encore d'en comprendre les différentes raisons. De plus cette motion ayant été majoritaire à certains endroits, il est plus que temps de l'expérimenter, comme cela s'est déjà fait dans de nombreuses villes, plutôt que d'attendre que le NPA se positionne de manière unanime sur la question.

    « Congrès NPA 2015 – enfin révolutionnaire ?Syriza et les mouvements sociaux : entre grands risques et opportunités. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :