• Réification

    Concept développé notamment par G.Lukàcs, dans "La réification et la conscience du prolétariat", in Histoire et conscience de classe (1923).

    Ce concept découle du concept de "Fétichisme de la marchandise" de Marx.

    Pour Lukàcs, à travers les rapports marchands se développe un type de rapport social tendant à réduire le monde à une quantité de choses quantifiables et mesurables. La nature, le temps, l'Homme, deviennent des choses susceptibles d'être évaluées selon des critères quantitatifs, auxquelles ont pourrait attribuer un prix, une valeur d'échange. La réification est ainsi réduction du monde à des valeurs mathématiques, de calcul, et par conséquent à des valeurs marchandes. La qualité et la différence, le travail humain et l'usage. Les choses sont posées sur un plan d'équivalence ou ne compte qu'une valeur déterminée par la volonté de céder ou d'acquérir pour un moindre coût.
    « SpectacleProlétariat »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :